« Le grand dictionnaire des malaises et des maladies » de Jacques Martel, Éditions ATMA.

ARTICLE EN COURS DE RÉDACTION!

« J’accepte ma guérison », par Lucie Bernier, Psychothérapeute et Coordinatrice des travaux

Prendre conscience de qui je suis et de ce que je suis en train de devenir est toujours très excitant quand ce que je découvre par rapport à moi-même et face aux autres est beau et positif. Qu’en est-il lorsque les découvertes qui résultent d’un cheminement personnel, quel qu’il soit, m’amènent à voir des facettes cachées de ma personne et qu’elles impliquent que je devienne consciente des malaises et des maladies qui me sont arrivés ou qui auraient probablement pris place à l’intérieur de mon corps?

Eh bien, c’est ce qui s’est passé tout au long de ces deux dernières années lorsque j’ai réalisé que les maladies s’étaient subtilement installées à cause d’émotions mal gérées et, qu’en apprenant à réharmoniser ce tourbillon d’émotions de toutes sortes qui m’habitaient, je pouvais avoir le pouvoir de guérison sur n’importe quel malaise ou n’importe quelle maladie que j’avais laissé s’installer en roi et maître dans mon Temple de Chair.

Bien sûr, la responsabilité que j’ai acceptée de me reprendre face à ma santé a été un long processus d’introspection et de remise en question de mes valeurs et surtout, m’a apporté la certitude que j’ai le pouvoir de me guérir. Pour ce faire, j’ai eu le privilège, depuis maintenant neuf ans (1988), de connaître et de côtoyer Jacques et de pouvoir acquérir des connaissances lors des multiples conférences et ateliers qu’il a donnés. Par sa facilité à rendre simple et accessible un sujet qui pour plusieurs peut sembler très complexe, par son amour inconditionnel et son désir d’aider les gens à atteindre un plus grand bien-être autant physique, émotionnel que spirituel, il a été et est toujours un pilier, un guide qui sait m’aider à faire fuir ma culpabilité et à la remplacer par une prise en charge de ma vie, afin que je me sente de plus en plus libre, bien dans ma peau, maître de ma vie. Jacques m’a aidée à accepter la maladie, quelle qu’elle soit, comme une expérience positive, car elle est pour moi une occasion de m’arrêter, de m’interroger sur ce qui se passe dans ma vie. Pour bien des gens comme moi, la maladie m’a donné l’occasion de demander de l’aide, chose que je veux bien souvent éviter. Je dois me souvenir que tomber, c’est humain; mais se relever, c’est divin et que, pour amorcer un processus de guérison, il est essentiel de s’ouvrir aux autres, de s’ouvrir à soi-même et, en tout premier lieu, de s’ouvrir à l’Amour, car tout malaise et toute maladie peut guérir si je suis prête à accepter de laisser tomber mes œillères et à jeter un regard nouveau et positif sur toute situation que je peux vivre, aussi difficile puisse-t-elle être, car je sais que, lorsque j’aurai compris dans mon cœur la venue de cette expérience dans ma vie, elle pourra continuer sa route et je recouvrerai la santé parfaite.

C’est ce que ce livre, que je considère comme un outil de transformation exceptionnel, se propose d’être. C’est une fenêtre ouverte sur ce monde encore très inconnu des émotions. Il est un instrument qui me donne la possibilité de m’ouvrir à la graine qui a permis que ce microbe, ce virus, cette tumeur ou toute autre affection physique germe dans mon corps et fasse irruption au grand jour. En me permettant de m’aimer et de m’accepter à travers toutes ces émotions, mal ou non vécues, je ferai un pas vers l’harmonie, plus de paix, plus d’amour.

En apprenant à déchiffrer ce nouveau dictionnaire des émotions, je vais maintenant pouvoir investir sur mon capital santé, étant maintenant capable de prévenir et d’éviter bien des malaises qui me guettaient.

Au cours de ces dernières années où j’ai collaboré avec Jacques à la naissance de ce livre, j’ai été surprise de voir la somme de temps (des milliers d’heures) qu’il a fallu y investir, sans compter toute l’énergie et l’ouverture requises pour canaliser toutes ces informations qui étaient mal gérées et qui, bien souvent, touchaient soit une période de ma vie personnelle ou une situation vécue par une personne que je connaissais.

Nous avons tous été au moins une fois « malades » dans notre vie et le fait de « décortiquer » la cause d’un mal qui nous affecte ou affecte une personne proche vous amène à nous détacher (dans le sens de voir une maladie d’une façon positive et de nous défaire de l’emprise négative que nous lui laissons avoir sur nous) et à devenir un témoin et non plus une victime de ces maux.

C’est ce que je nous souhaite à tous, par l’entremise de cet outil. Que chacun d’entre nous devienne de plus en plus autonome, de plus en plus capable de reconnaître d’où proviennent les malaises et les maladies qui l’affectent ou pourraient l’affecter. Cette reconnaissance servira de prévention et apportera les changements nécessaires dans notre vie afin de regagner la santé. Il s’agie d’un complément extraordinaire qui s’ajoute à la multitude de techniques qui existent déjà, autant au niveau de la médecine traditionnelle que nouvelle, et qui s’avère essentiel non seulement pour une guérison au niveau physique, mais aussi au niveau du cœur (de l’amour), là où a lieu la vraie guérison…

À votre santé!

PAR ORDRE ALPHABÉTHIQUE

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s